« encore l’aube qui se pavane dans le battant du jour »